biographie de Martin Luther King – biographie de Martin Luther King - Œuvres de Martin Luther King - Biographie détaillée de Martin Luther King – Courte biographie de Martin Luther King
Accueil Mes-Biographies

Biographie de Martin Luther King

Biographie détaillée de Martin Luther King

Biographie de Luther-King
Biographie de Martin Luther King
Le révérend Martin Luther King Jr, né à Atlanta (15 janvier 1929 - 4 avril 1968), était un pasteur baptiste et un militant afro-américain pour les droits civiques. Il a organisé et dirigé des marches pour le droit de vote, la déségrégation, l'emploi des minorités, et d'autres droits civiques élémentaires pour les noirs américains (afros-américains). La plupart de ces droits ont été promus par la loi américaine « Civil Rights Act » et le « Voting Rights Act » sous l'impulsion de Lyndon B. Johnson.

Il est surtout connu pour son discours « I have a dream » (J'ai un rêve), prononcé le 28 août 1963 devant le Lincoln Memorial à Washington durant la marche pour l'emploi et la liberté. Il rencontre John F. Kennedy qui lui apporte un grand soutien pour la lutte contre la discrimination raciale.

Sa détermination, son éloquence, son charisme servirent à combattre l'injustice dont la population afro-américaine était victime.

La vie de Martin Luther King :

Martin Luther King est diplômé du Morehouse College avec un Bachelor of Arts en sociologie le 8 juin 1948 et du Crozer Theological Seminary avec un Bachelor of Divinity (qui correspond à une licence en théologie) le 8 mai 1951. Il a reçu un Doctor of Philosophy de l'Université de Boston le 5 juin 1955.

Des accusations de plagiat contre sa thèse de doctorat à l'Université de Boston aboutirent en 1991 à une enquête officielle de responsables de cette Université, qui conclut qu'environ un tiers de la thèse avait été plagié d'un article écrit par un étudiant diplômé antérieurement, mais il fut décidé de ne pas retirer son titre à King, car la thèse constituait tout de même 'une contribution intelligente au savoir' [1]. Il en est de même dans certains de ses discours, mais Keith Miller soutient [2] que dans ce derniers cas, c'est une pratique courante des afro-américains et que l'on ne peut considérer cela comme du plagiat. Toutefois, comme Theodore Pappas le note dans son livre Plagiarism and The Culture War : The Writings of Martin Luther King, Jr, and Other Prominent Americans [3], King avait en fait suivi un cours sur les normes de la production intellectuelle et le plagiat à l'Université de Boston.

Le 18 juin 1953 il se marie avec Coretta Scott King.

En 1954, Martin Luther King devient le pasteur de l'église baptiste de l'avenue Dexter à Montgomery, dans l'Alabama. Il est le meneur du boycott des bus de Montgomery en 1955, qui commence lorsque Rosa Parks refuse de céder sa place à une personne de couleur blanche. King est arrêté durant cette campagne, qui se termine par une décision de la Cour suprême des États-Unis déclarant illégale la ségrégation dans les autobus, restaurants, écoles, et autres lieux publics.

En 1957, il est élu président de la Southern Christian Leadership Conference[4] (SCLC), et le resta jusqu'à sa mort. La SCLC est une organisation pacifique qui participa activement au Mouvement pour les Droits Civiques[5].

Le point d'orgue du combat de Martin Luther King est le 28 août 1963 son illustre discours « I have a dream ». Il y manifeste sa volonté et son espoir de connaitre une Amérique fraternelle.

En 1964, Martin Luther King se voit décerner le Prix Nobel de la paix. Inspiré par l'œuvre de Gandhi et membre de la branche américaine du Mouvement International de la Réconciliation, il est considéré comme un des leaders les plus importants de la non-violence du XXe siècle.

Peu avant sa mort, il renforce son combat pour défendre les Noirs par un combat pour défendre les pauvres.

Il est assassiné le 4 avril 1968 à 18 heure 01 à l'âge de 39 ans sur le balcon du Lorraine Motel à Memphis dans le Tennessee, en préparant une marche locale destinée à appuyer le syndicat d'ouvriers noirs de l'hygiène de la ville qui est alors en grève. L'assassinat est la cause d'une vague nationale d'émeutes dans plus de 60 villes. Quatre jours plus tard, le Président Lyndon Johnson déclare un jour de deuil national pour le chef de Droits civiques. Ce fut le premier Noir pour qui un deuil national fut déclaré aux États-Unis. Le même jour, une foule de 300 000 personnes assistent à son enterrement. Après sa mort, c'est son bras-droit, Ralph Abernathy, qui prend la tête du Southern Christian Leadership Conference (SCLC) que dirigeait jusqu'alors Martin Luther King.

Son assassin James Earl Ray était un franc-tireur et un militant ségrégationniste présumé. Il était posté dans un hôtel en face de l'endroit où se trouvait Martin Luther King et était situé dans la dernière chambre. Il tira une seule balle avec une carabine à lunette de la fenêtre de la salle de bain. Il fut par la suite condamné à 99 années de prison. Mais un procès qui eut lieu en 1999 a remis la première version des faits en cause, en raison de nouveaux témoignages.
Cette biographie de Martin Luther King vous a été présentée par mes-biographies.com
Tous droits réservés - Nous contacter, poser une question, écrivez nous sur contact@mes-biographies.com




cliquez ici
Pour accéder directement à mes-biographies.com : Publicité: